Prévisions de pétrole brut, 27 janvier 2017, Analyse technique

Christopher Lewis

Pétrole brut léger

Jeudi, le marché du pétrole brut WTI se déplace à la hausse indiquant des signes de force. Cela dit, nous rapportons la présence d’une résistance significative à la région des 55 $, par conséquent, nous croyons que le combustible luttera dans les environs de ce niveau. Une cassure au-dessus cette zone pourrait ouvrir la porte à une forte hausse du marché en projetant le combustible des États-Unis vers le niveau des 60 $. En revanche, nous allons examiner la possibilité de vendre le marché dès que nous verrons l’impression d’une bougie exhaustive puisque le chiffre pourrait projeter le combustible vers l’extrémité inférieure de la zone de consolidation. Cela dit, compte tenu de l’offre excédentaire, nous nous attendons à une forte volatilité des marchés, cependant, il semble opportun de rappeler comment la négociation du combustible est essentiellement tirée par des réductions de production. Dans ce contexte, nous n’excluons pas la possibilité d’assister à une forte volatilité du marché, cependant, si nous dépassions cette gamme de 5 $ alors nous pourrions aller loin.

Brent

Tout comme son cousin WTI, le Brent aussi se déplace à la hausse signalant la région des 55 $ comme soutien. Dans ce contexte, nous pensons que le carburant soit déterminé à se déplacer à la hausse en visant en outre à la région des 57,50 $. Si nous devions assister à l’impression d’une bougie exhaustive nous examinerions la possibilité de vendre le marché puisque la région est l’extrémité supérieure de la gamme de négociation récente. Cela dit, nous continuons à signaler la présence de signes de ralentissement, par conséquent, nous vous recommandons d’attendre l’impression d’une bougie quotidienne avant de prendre une décision. Dans un tel scénario, nous nous attendons à une forte instabilité sur le marché, mais la région des 53,50 $ devrait servir de soutien solide.

À cet égard, il semble opportun de rappeler que les traders sont préoccupés par les réductions dans la production de l’OPEP et que l’offre excédentaire commence à devenir un problème sérieux. Les chiffres d’inventaire récents suggèrent une réduction de la consommation de pétrole brut, e plus les producteurs canadiens et américains pourrait stimuler la production dans le sillage d’une hausse des prix qui rend le forage de schiste extrêmement rentable. Nous nous souvenons comment, historiquement, les pays de l’OPEP ont à plusieurs reprises triché sur les réductions de production, par conséquent, nous aurions encore besoin de temps. En conclusion, dans un scénario à court terme, nous pensons que le combustible est déterminé à se déplacer à la hausse.

Ne rien manquer

Découvrez ce qui bouge dans les marchés. S'inscrire pour une mise à jour quotidienne livrée dans votre messagerie.

Les Derniers Articles

Tout Voir

Développer Vos Connaissances

Tout Voir

Meilleures Promotions

Les Meilleurs Courtiers