Après les déclarations de Trump, avec le dollar qui se déprécie, les bourses se déplacent à la baisse

David Becker

Après la baisse subie par la plupart des marchés asiatiques, les actions européennes se déplacent à la baisse. L’incertitude quant à l’avenir de la politique américaine pèse sur le sentiment. En outre, le Premier ministre britannique qui, dans la journée d’aujourd’hui, pourrait annoncer un Brexit sans compromis, les investisseurs prennent des positions d’attente et seule MIB parvient à rester stable. Les valeurs financières et industrielles sont encore sous pression après que, hier, le secteur automobile a subi des pertes les plus graves à la suite des déclarations de Trump au sujet de son intention d’introduire une taxe sur les véhicules automobiles produits au Mexique et exportés vers les États-Unis . Au cours de la séance d’aujourd’hui, le pétrole augmente, avec le WTI à environ 53 $ le baril.

Suite à la publication d’une interview de Trump au WSJ sur le niveau des impôts sur les sociétés, le dollar s’est déplacé à la baisse. Une grande partie de l’article a été consacrée à l’insatisfaction de Trump pour le projet du Parti républicain pour le mur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Cependant, Trump a tenu à souligner que, à son avis, le dollar est trop fort, en ajoutant que cette appréciation dépend du fait que la Chine maintient sa monnaie artificiellement faible.

WTI a gagné 1,4% en atteignant 53,11 $. La hausse des prix du pétrole brut a été soutenue par la baisse générale du dollar, qui a eu lieu à la suite de déclarations faites par Trump au WSJ, que la devise américaine est «trop forte». A la hausse du prix du pétrole a également contribué une annonce du ministre de l’énergie de l’Arabie Saoudite, selon lequel, Ryiad mettra en œuvre scrupuleusement l’accord sur la réduction de la production.

En Allemagne, l’indice Zew sur la confiance des investisseurs en Janvier signale une amélioration

En Allemagne, l’indice ZEW sur la confiance des investisseurs a augmenté à 16,6% contre 13,8% du mois précédent. Cependant, le chiffre est inférieur au 18,0% attendu. En revanche, l’indice des conditions actuelles s’est révélé beaucoup plus élevé que prévu et cette divergence montre que l’économie allemande continue à apparaître très forte en 2017, l’incertitude reste élevée et le bilan des risques pointe vers le bas alors que le scénario politique commence à muter. La cassure a montré une nouvelle baisse des attentes d’inflation, alors qu’augmente ceux sur les taux à court terme ce qui est très intéressant.

Au Royaume-Uni, l’indice des prix à la consommation principal en Décembre marque un nouveau plus haut cyclique de 1,6% sur une base annuelle. Le taux est en hausse de 1,2% en Novembre et est le plus élevé depuis Juillet 2014. La prévision moyenne était d’une augmentation plus modeste de 1,4% sur une base annuelle. L’IPC de base est passé de 1,2% à 1,6%, dépassant les prévisions moyennes de 0,2%. La croissance des données de base montre que l’effet positif de base en raison de l’augmentation des prix du pétrole n’est pas le seul facteur en jeu, car il faut aussi tenir compte de la dépréciation de la livre sterling. L’indice des prix à la production des facteurs de production augmente du 13,3% en Novembre au 15,8% sur base annuelle et l’indice des prix à la production des produits augmente de 2,4% à 2,7%

Ne rien manquer

Découvrez ce qui bouge dans les marchés. S'inscrire pour une mise à jour quotidienne livrée dans votre messagerie.

Les Derniers Articles

Tout Voir

Développer Vos Connaissances

Tout Voir

Meilleures Promotions

Les Meilleurs Courtiers