Est-ce le moment de parier sur la baisse des FAANG?

faang

Alors que les FAANG (Facebook, Apple, Amazon, Netflix et Google) ont assuré la plus grande partie de la récente progression des marchés américains – offrant de nombreuses opportunités de trading, certaines grandes banques d’investissement estiment que la valorisation de ces actions est beaucoup trop élevée et que ce niveau sera difficile à tenir dans le temps.

Serait-ce le début de la fin pour les entreprises technologiques américaines les plus en vogue ? Faut-il se préparer à une forte baisse des marchés ?

La valorisation de ces sociétés reste très élevée

D’après les données de Bank of America Merrill Lynch, le S&P 500 a progressé de 2,65% lors de la première moitié de 2018, alors que les FAANG ont progressé de 3,38% et que le reste des valeurs a baissé de 0,73%.

Le secteur technologique représentant près de 25% du S&P 500*, il n’est pas surprenant que les plus grosses entreprises de cet indice appartiennent à ce secteur. Prenons l’exemple d’Apple, de Google, d’Amazon et de Facebook – 4 entreprises du S&P 500 avec les plus larges capitalisations boursières.

Le ratio cours sur bénéfice (ou PER) de ces entreprises était supérieur à 100 au cours du premier semestre – ratio près de 4 fois plus important que le PER du S&P 500, qui atteint déjà un niveau historiquement très élevé.

Des indices américains trop dépendants des FAANG

Le prix des actions des FAANG est très sensible aux scandales, aux changements de règlementations et aux publications de résultats et cet été n’a pas été de tout repos pour les traders.

Alors qu’Apple est récemment devenue la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 1 000 milliards de dollars américains, la valorisation d’Amazon a atteint le trillion de dollars un mois après mais n’a pas réussi à rester au-dessus de cette barre historique.

Les investisseurs ont également été déçus par les derniers résultats de Facebook et de Netflix dont la valorisation a tellement baissé que ces actions sont entrées dans une phase baissière.

Le scandale de Facebook lié à Cambridge Analytica en mars dernier a fait dégringoler les actions du réseau social de 8% en une journée poussant les marchés vers le bas.

Dans la semaine suivant le scandale, Facebook a perdu plus de 13% en entrainant les autres FAANG dans sa chute : Google a perdu plus de 9%, Apple plus de 7%, Netflix environ 5% et Amazon près de 4%. La chute de ces géants a poussé les marchés américains vers le bas : le S&P 500 et le Nasdaq ont perdu environ 6 % et le Dow Jones a baissé de 5,7 % au cours de la même période.

Une chute continue des FAANG pourrait provoquer une forte baisse des marchés américains

Ces exemples montrent bien que sans augmentation des valeurs technologiques il n’y aurait pas une augmentation aussi forte des indices américains. Cela signifie également que les marchés pourraient brusquement et lourdement chuter si les investisseurs se désintéressaient de ces valeurs technologiques.

D’après la société de placement et de gestion privée de patrimoine, Glenmede, une si forte valorisation des actions technologiques ne peut conduire qu’à une sous-performance des ces actions.

Historiquement, lorsqu’un groupe d’actions représentent plus de 14% d’un indice, alors ces actions tendent à sous-performer l’indice de 5,5% par an en moyenne dans les 3 années qui suivent. Rappelons qu’Apple, Amazon, Google, Facebook et Microsoft représentent ensemble près de 16 % de l’indice S&P 500 en termes de capitalisation boursière.

Faut-il se préparer à une baisse des FAANG?

Selon Goldman Sachs, la faible volatilité récemment observée sur ces actions amène trop souvent les investisseurs à ignorer les risques potentiels qui pourraient venir d’une réglementation plus stricte, d’une concurrence plus féroce, d’une fiscalité plus lourde et de transformations dus à des potentiels changements du cycle économique.

Alors que le Wall Street a enchaîné les records cette année et que le S&P 500 est entré dans l’un des plus longs cycles haussiers de son histoire, la question que se posent de nombreux investisseurs est de savoir si nous faisons face à une situation d’euphorie aux allures de bulles qui risquent d’éclater et de faire chuter les marchés.

Rappelez-vous que les meilleurs courtiers proposent des produits financiers qui vous permettent de profiter des marchés haussiers, mais également des marchés baissiers.

Alors à la moindre déception des investisseurs concernant les résultats de ces entreprises ou si de nouveaux scandales ou accusations venaient à émerger, soyez prêts à profiter d’un mouvement baissier qui pourrait faire décrocher l’ensemble des FAANG, des indices boursiers américains, et par extension l’ensemble des indices mondiaux.

*Il est important de noter que la plupart des valeurs technologiques dont nous parlons ne sont plus considérées comme des valeurs technologiques depuis le 24 septembre 2018.

En effet, le S&P Dow Jones et le MSCI ont changé le système de classification par secteur à l’échelle mondiale (Global Industry Classification Standard) de l’indice S&P 500 et 23 sociétés qui ont été transférées d’un secteur à un autre.

Le but est d’élargir l’ancien secteur des télécommunications, rebaptisé secteur des services de communication, en y intégrant des mastodontes du « secteur tech » comme Facebook, Netflix, Alphabet ou Twitter. Ainsi, le poids du secteur des valeurs technologiques dans le S&P 500 diminue pour atteindre les 20%.

Ne rien manquer

Discover what's moving the markets. Sign up for a daily update delivered to your inbox

Les Derniers Articles

Tout Voir

Développer Vos Connaissances

Tout Voir

Meilleures Promotions

Les Meilleurs Courtiers