Le gouvernement Italien est-il en train d’envisager de toucher à ses réserves d’or?

Le gouvernement populiste étudie une source de revenus controversée pour couvrir les coûts de ses dépenses : le trésor en or détenu par Bankitalia
Carlo Alberto De Casa
Facade of the Bank of Italy

« La coalition formée par Lega et le mouvement 5 étoiles est en train de faire adopter des réformes extrêmement coûteuses telles que le “revenu de citoyenneté” et un nouveau régime de retraite qui permettra à nombre de personnes de partir en retraite beaucoup plus tôt que prévu.

L’Italie étant déjà l’un des pays les plus lourdement endettés du monde, la question clé est : d’où proviennent les fonds ?

Une hausse des impôts pourrait sembler une solution évidente, mais cette option s’avérera probablement une option impopulaire dans un pays qui possède déjà l’un des régimes fiscaux les plus contraignants.

Ainsi, le gouvernement populiste semble être en train d’assassiner le butin bien en vue de Bankitalia. L’Italie possède la 3ème plus grande réserve d’or au monde, après seulement les Etats-Unis et l’Allemagne.

Le journal italien La Stampa a annoncé que le gouvernement envisagerait l’option de vendre une partie de ses 100 milliards de dollars d’or, stockés pour la plupart en lingots et en pièces. Ces réserves, qui représentent 2 451,8 tonnes métriques d’or, n’ont pas été touchées depuis 20 ans.

Si le gouvernement décide de vendre ses lingots, il risque de rencontrer de nombreux obstacles.

Les règles énoncées dans l’accord d’or de la banque centrale ne permettraient que les ventes potentielles du dernier trimestre de cette année, juste à temps pour le prochain budget du gouvernement italien, prévu pour octobre 2019.

Mais le gouvernement aurait besoin de concevoir un cadre juridique pour le faire, ce qui l’obligerait à établir qui est le propriétaire légal de cet or : est-ce Bankitalia ou le peuple italien ?
Il s’agit d’une zone grise au sein du système juridique italien, qui pourrait s’avérer être le premier problème.

Le gouvernement aurait également besoin d’un soutien de la part de la direction de Bankitalia et éventuellement de la BCE, qui pourrait, en vertu du statut de la BCE et de divers traités européens, s’opposer à une telle vente.

De plus, une vente effraierait presque certainement les marchés financiers.

Les traders interpréteraient probablement cela comme un signal de détresse, marquant clairement l’orientation controversée que ce gouvernement entend suivre. Nous pourrions également assister à une réaction négative sur le marché obligataire, le BTP italien à 10 ans étant susceptible de subir des pressions.

L’or Italien constitue un solide refuge pour le pays tenu par Bankitalia, empêchant le pays (et marginalement l’UE) d’attaques spéculatives.

Mais sa vente serait perçue par beaucoup comme une ingérence politique illicite dans l’indépendance de la banque centrale, qui, comme citée par l’ancien gouverneur de Bankitalia, Salvatore Rossi, en 2013, devrait avoir la « capacité d’agir » en tant que responsable ultime de la stabilité des finances nationales. »

Par Carlo Alberto De Casa, Chief Analyst chez ActivTrades

Ne rien manquer

Découvrez ce qui bouge dans les marchés. S'inscrire pour une mise à jour quotidienne livrée dans votre messagerie.

Les Derniers Articles

Tout Voir

Développer Vos Connaissances

Tout Voir

Populaire

SymbolePRIXChangement
EURUSDEUR/USD
GBPUSDGBP/USD
XAUUSDGold
CLCrude Oil
SPXS&P 500
Loading
Loading
IMPORTANT DISCLAIMERS
The content provided on the website includes general news and publications, our personal analysis and opinions, and contents provided by third parties, which are intended for educational and research purposes only. It does not constitute, and should not be read as, any recommendation or advice to take any action whatsoever, including to make any investment or buy any product. When making any financial decision, you should perform your own due diligence checks, apply your own discretion and consult your competent advisors. The content of the website is not personally directed to you, and we does not take into account your financial situation or needs.The information contained in this website is not necessarily provided in real-time nor is it necessarily accurate. Prices provided herein may be provided by market makers and not by exchanges.Any trading or other financial decision you make shall be at your full responsibility, and you must not rely on any information provided through the website. FX Empire does not provide any warranty regarding any of the information contained in the website, and shall bear no responsibility for any trading losses you might incur as a result of using any information contained in the website.The website may include advertisements and other promotional contents, and FX Empire may receive compensation from third parties in connection with the content. FX Empire does not endorse any third party or recommends using any third party's services, and does not assume responsibility for your use of any such third party's website or services.FX Empire and its employees, officers, subsidiaries and associates, are not liable nor shall they be held liable for any loss or damage resulting from your use of the website or reliance on the information provided on this website.
RISK DISCLAIMER
This website includes information about cryptocurrencies, contracts for difference (CFDs) and other financial instruments, and about brokers, exchanges and other entities trading in such instruments. Both cryptocurrencies and CFDs are complex instruments and come with a high risk of losing money. You should carefully consider whether you understand how these instruments work and whether you can afford to take the high risk of losing your money.FX Empire encourages you to perform your own research before making any investment decision, and to avoid investing in any financial instrument which you do not fully understand how it works and what are the risks involved.
SUIVEZ NOUS